Attentat à Kigali

Une grenade a explosé hier à Kigali, à 18h40, devant la gare routière de Kimironko, causant la mort d’une personne.

Huit autres ont été blessées.

La gare routière et le marché de Kimironko sont à 400 mètres de l’hôtel Woodland où je descends lorsque je dois passer la nuit à Kigali. Je connais bien le quartier.

Nous avons tous reçu hier soir par SMS – moins de deux heures après l’explosion – un message de VSO Rwanda. Ce matin, un courriel est arrivé du Haut-Commissariat de la Grande-Bretagne. On nous recommande la plus grande vigilance.

Déjà, l’an dernier, fin mars, à l’approche des cérémonies commémorant le génocide, il y avait eu, à Kigali, deux attentats, et deux explosions, similaires. Chaque fois, dans des lieux très fréquentés, des gares routières ou des marchés, et à une heure de pointe. L’objectif étant d’atteindre le plus grand nombre de victimes possible.

Les attentats l’an dernier avaient causé la mort de deux personnes. Plusieurs autres avaient été blessées.

L’attentat d’hier n’a pas encore été revendiqué mais les autorités soupçonnent, comme l’an dernier, le FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), un groupe rebelle hutu, opposé au gouvernement, basé dans l’est de la RDC.

Mon voyage pour Kibuye et Cyangugu, prévu pour vendredi matin, est ajourné.

Il vaut mieux être prudent. Et éviter jusqu’à la mi-avril (fin des journées nationales de deuil), les gares routières et les marchés, un peu partout au pays.

La situation dans le district Nyagatare est, comme d’habitude, calme.

Nous sommes ici à trois heures de route au nord de Kigali.

Dans un autre monde.

Comme en témoignent ces quelques photos, prises aujourd’hui, pendant notre journée de travail…

Dans le secteur Mukama, tôt ce matin, en route pour l'école Gashahi...

Dans le secteur Mukama, tôt ce matin, en route pour l’école Gashahi…

Quatre heures trente de moto, aller-retour, jusqu’au secteur de Mukama…

Secteur Mukama. ce matin, mercredi 27 mars...

Femmes croisées ce matin, mercredi 27 mars, sur un chemin de terre, dans le secteur Mukama…

… afin de rencontrer et de travailler avec les enseignants et l’équipe administrative de l’école Gashahi…

En arrivant ce matin, malgré le temps couvert, pluvieux, tous les élèves de l’école étaient réunis, dehors, et nous attendaient, en chantant…

                                   Welcome visitors! Welcome!

Accueil inoubliable!… Merci à tous les élèves et aux enseignants de l’école primaire Gashahi!

Accueil, en chanson, des élèves de l'école Gashahi, ce matin, mercredi 27 mars

Accueil, en chanson, des élèves de l’école Gashahi, ce matin…

GASHAHI 03

En compagnie de l'équipe scolaire Gashahi, mercredi 27 mars

En compagnie de l’équipe scolaire Gashahi, le mercredi 27 mars

Il est inutile de s’inquiéter ici. Kigali est à plus de cinq heures de route…

14 réflexions sur “Attentat à Kigali

  1. Aucun écho de ces incidents dans la presse québécoise. Le pape François, la république Centre africaine, la Syrie occupent les sections sur l’actualité internationale.
    Prends soin de toi!

    • Merci, Ian!
      Petite déception de devoir rester, pendant les vacances, plusieurs jours à la maison… mais c’est une bonne leçon sur les risques que l’on court parfois ici…

    • Merci, Ben!
      Si la situation se stabilise, j’essaierai de partir quelques jours, vers la fin des vacances… Le deuxième trimestre commence ici le 22 avril.

  2. Tread gently, Max, wherever you may go…May you and all the innocent and lovely Rwandans be surrounded by guardian angels.

    • Thank you, SH. The funny thing is that a large number of people here don’t seem to be aware of the situation, although the event on Tuesday has been officially reported in the local media…
      We will see how the situation evolves over the next few days. I hope things remain quiet… Kigali still has the reputation of being one of the safest cities in Africa…

  3. Max, Je peux enfin t’écrire après ces longs mois. Ton blog me fait rêver et m’amène à de longues réflexions en particulier sur cette décision du gouvernement de sensibiliser les citoyens à l’adoption et à la réintégration des orphelins dans un cadre familial élargi. Je suis enchantée de découvrir le Rwanda à travers tes yeux. Je suis impressionnée par la beauté des paysages, touchée par le courage et la dignité des habitants que je devine dans tes descriptions et dans tes très belles photos. J’aime aussi beaucoup les photos des enfants et des marchés. La vie éclate de partout. Grâce à toi, je fais connaissance avec un pays vivant, magnifique, passionnant et attachant mais tout en complexité. Je ne peux m’empêcher de penser à Scholastique Mukasonga, cette écrivaine franco-rwandaise qui nous rappelle douloureusement le génocide mais qui parle également avec sensibilité de la culture de son pays d’origine, des « mères courages », des enfants et des relations familiales. Je pense qu’elle serait émue de te lire et de voir tes photos. Tu poses un regard plein de tendresse sur ce pays.
    Tu m’as vraiment communiqué ta passion du Rwanda. Ton clin d’œil à ta famille et à vos souvenirs d’enfance à Bukavu est touchant. Bravo Max et merci de nous faire partager ton aventure.
    Sois prudent!

    • Bonjour Jessica,
      Merci mille fois de partager ce si beau et profond message! Je vais essayer de lire Scholastique Mukasonga, mais ce n’est pas facile de trouver des livres en français à Nyagatare! Je serai dans quelques jours à Kigali et irai voir sur les rayons de la nouvelle bibliothèque municipale (Kigali Public Library)… Grâce à toi, j’ai lu les articles consacrés à son plus récent roman, Notre-Dame du Nil, et j’ai bien hâte de me plonger dans le livre qui se passe dans une école, un lycée de jeunes filles, situé sur la crête Congo-Nil… Porte-toi bien, Jessica, et merci encore pour tes chaleureux commentaires. À bientôt!

  4. Dear Max,
    May wisdom, peace, loving one’s neighbour, blessings and forgiveness reign in the hearts of Rwandans during this time…and that goodness replace all the losses…no fear…

    • Thank you, H & A. Le calme semble être revenu à Kigali. Aucun attentat signalé depuis le 26 mars… mais, un peu partout dans le pays, des soldats, lourdement armés, circulent et patrouillent…jour et nuit.

  5. Bonsoir Max,
    Je n’ai pas eu l’occasion de lire ton blog depuis plusieurs mois et je m’excuse de mon long silence. Je viens enfin de rattraper mon retard et de reprendre le fil de tes aventures au Rwanda. Comme toujours, c’est un vrai plaisir de te lire et de pouvoir partager tes expériences à travers tes récits et tes photos. Tes nombreux vagabondages – personnels ou professionnels, à pied, en bus ou à moto – t’ont permis de sillonner le pays de long en large et d’en avoir maintenant une connaissance assez approfondie tant sur le plan historique que culturel, linguistique, gégraphique ou politique. Quel pays fascinant ! Malgré son passé tragique et ses défis actuels, c’est encourageant de voir le Rwanda mettre en place des initiatives originales pour corriger les erreurs du passé et aller de l’avant. Espérons que d’autres pays suivront cet exemple !

    L’attentat récent qui a frappé Kigali montre encore une fois que, malheureusement, aucun pays ni personne n’est à l’abri de cette violence aveugle qui fait chaque jour d’innocentes victimes aux quatre coins de la planète. J’espère que cet acte isolé n’entrainera pas le départ d’autres coopérants et que ceux qui, pour diverses raisons, ont déjà quitté le pays avant la fin de leur contrat, seront remplacés. J’espère aussi que tu es bien soutenu par l’équipe de VSO et que tu as des contacts réguliers avec les autres coopérants de ta région. Reste prudent et suis les consignes de VSO pour assurer ta sécurité, Max !

    Ici nous entamons le troisième et dernier trimestre. Le deuxième trimestre a été assez fatigant pour moi, mais je me sens revigorée après deux semaines de vacances – dont une au Mexique – pour refaire le plein de soleil et d’énergie. Avec l’arrivée assez précoce du printemps, et les journées qui rallongent le moral remonte en flèche !

    Bonne continuation Max, en espérant que la saison des pluies n’est pas trop difficile à supporter et que les routes restent pratiquables en moto ! Repose-toi bien avant le début du deuxième trimestre !

    • Bonjour Annie,
      C’est formidable d’avoir de nouveau de tes nouvelles!… Avec le printemps de retour à Vancouver, la fin de l’année scolaire n’est plus très loin! Ici, le pays a retrouvé, semble-t-il, un calme relatif. Des soldats armés, en groupe de deux, sont toujours présents dans les rues, mais les gens, un peu partout, vaquent à leurs occupations. La semaine nationale de deuil se termine… Je l’ai passée loin de Nyagatare où l’atmosphère était vraiment lourde, fin mars…. À bientôt, Annie! Si vous êtes à ou près de Paris fin juillet ou pendant le mois d’août, faites-nous signe!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s