Stone Town, Zanzibar

Beit el-Ajaib, le palais où résidaient autrefois les sultans, à Stone Town, à Zanzibar. C’est aujourd’hui un musée.

L’île de Zanzibar située dans l’océan indien, au large de la Tanzanie

Encerclée en vert, la vieille ville de Stone Town, sur la côte ouest de Zanzibar

Jeudi matin, près marché, dans le quartier de Darajani.

Jeudi matin dans les rues de Stone Town, près du marché, dans le quartier Darajani.

À quelques centaines de mètres, au bord de l'océan...

Quelques centaines de mètres plus loin, au bord de l’océan indien.

Le vieux fort, construit au début du 18è siècle par des hommes venus d’Oman, pour défendre l’île contre les Portugais.

Quelle incroyable expérience de découvrir Stone Town!

Porte d’entrée principale de l’île de Zanzibar, Stone Town (le vieux quartier de la ville de Zanzibar) est chargée d’histoire, d’intrigues et de légendes.

C’est ici que s’est tenu au 17è et 18è siècles l’un des plus importants marchés d’esclaves du continent africain.

Marché des esclaves. Origine de la gravure: National Museum, Dar es Salaam (photographié au musée le 11 décembre 2012)

Les enfants (en bonne santé) étaient aussi très prisés par les marchands d'esclaves. Une fois formés, ces enfants pouvaient rester au service de leur(s) maître(s) pendant 15 ou 20 ans. La poutre est reliée par une chaîne à la cheville pour empêcher la fuite de l'enfant.

Les enfants (en bonne santé) étaient aussi très prisés par les marchands d’esclaves. Une fois formés et devenus adultes, ils pouvaient rester au service de leur(s) maître(s) pendant 15 ou 20 ans. À noter, la poutre reliée par une chaîne à la cheville de l’enfant pour empêcher toute tentative de fuite. Source: National Museum, Dar es Salaam.

C’est aussi ici que se sont installés tour à tour, depuis le 6è siècle, des souverains et des marchands venus de la Perse, de l’Inde, du Golfe d’Oman, du Portugal…

Malgré les rivalités, les invasions, les revirements de l’histoire, ces sultans, marins et gouverneurs ont fait de Zanzibar pendant des siècles une des plaques tournantes du commerce – épices, pierres précieuses, ivoire – entre l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie.

Stone Town a encore aujourd’hui gardé la trace de tous ces métissages… En parcourant les ruelles de la ville, les immeubles, décrépits pour la plupart, font parfois songer aux quartiers pauvres de La Havane ou rappellent l’héritage colonial encore présent dans certaines rues de Hanoï ou de Rangoon, situées de l’autre côté de l’océan…

zan5

Heureusement, certains bâtiments ont été soigneusement rénovés…

zan2

zan3

(Pour la petite histoire, c’est aussi à Stone Town qu’est né Freddie Mercury, le chanteur flamboyant et iconique du groupe de rock Queen. Né en 1946 de parents d’origine perse et indienne établis à Zanzibar, Farouk Bulsara (son vrai nom) a grandi dans le quartier de Shangani, au bord de la mer, avant d’aller poursuivre ses études à Bombay. Il revient ensuite à Zanzibar et, à l’âge de 18 ans, part avec sa famille en Grande-Bretagne. Un des restaurants les plus populaires de l’île porte son nom, le Mercury’s.

Freddie Mercury

Freddie Mercury

z001

Plus de 95% de la population à Zanzibar est de confession musulmane. Ici encore, plus qu’à Dar es Salaam, le voile est de rigeur et un grand nombre de femmes portent dans la rue la burqa.

Rencontre typique à Stone Town. Une femme portant la burqa.

Rencontre typique à Stone Town. Une femme portant la burqa.

Il existe aussi dans l’île un fort mouvement autonomiste basé sur une méfiance et un ressentiment général vis à vis le continent (lire: le gouvernement à Dar es Salaam). Plusieurs n’ont jamais accepté que l’île, longtemps autonome, soit rattachée à la Tanzanie en 1964 , et de nombreux résidents revendiquent ouvertement l’indépendance de Zanzibar. De violentes manifestations ont eu lieu en octobre. Un policier a été tué.

Retour au marché, près de la poissonerie...

Bref retour au marché, près de la poissonnerie…

zan1

… et un bonjour respectueux aux courageuses marchandes et commerçantes de Stone Town…

..

… avant d’aller saluer les enfants qui vont à la tombée du jour se baigner dans le port…

Dernier arrêt de la journée: dégustation de grillades sur la grande place Forodhani qui surplombe le port...

Dernier arrêt de la journée: dégustation de grillades sur la grande place Forodhani qui surplombe le port…

La visite est maintenant terminée. Je vais pendant les prochains 7-8 jours jouer à Robinson Crusoë (version 3 étoiles) dans le grand sud-est de l’île, à Jambiani, à 50 kms environ, et deux heures de Dalla Dalla (transport local), de Stone Town…

zfin

8 réflexions sur “Stone Town, Zanzibar

    • Meci, Ben! On dira aussi peut-être dans quelques années: est-ce que tu sais que Philip A, a vécu à Dubai? Félicitations à Philip, et bonne dernière ligne droite avant les vacances!

  1. Tu nous fait sentir l’histoire de Zanzibar par ton récit, Max. Étant de la génération qui adore Queen, la vie de Freddie Mercury de Grande Bretagne est bien connue, sa jeunesse à Zanzibar est une découverte!
    Happy travels, Max, thank you for sharing.
    Nancy

  2. Merci Max pour ta générosité à bien vouloir partager ton enthousiasme et le bonheur que tu sembles vivre au cours de ta belle aventure. Ton récit de voyage accompagné des photos me permettent de t’accompagner au cours de ton magnifique périple. Continue, je te suis.
    Robert Z.

    • Merci, Ian!
      Arrivé sain et sauf à Jambiani samedi après un voyage mouvementé en dalla-dalla depuis Stone Town. Nous étions 30 dans un véhicule conçu pour accueillir au maximum 15-20 passagers!
      Grand farniente et petit coin de paradis ici. Grand ciel bleu. Il fait 30 degrés.
      Joyeuses Fêtes avec la famille!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s