Journée nationale des enseignants à Rwimiyaga

Vendredi 5 octobre, journée nationale des enseignants au Rwanda. Cette journée, célébrée dans le monde entier depuis 1993, sous l’égide de l’UNESCO, revêt ici un caractère particulier. Toutes les écoles du pays sont fermées afin de permettre aux professeurs de se réunir, de faire le point, de souffler un peu.

Daniel et moi avons été invités à passer la journée avec les enseignants du secteur de Rwimiyaga, situé à 50 minutes de moto, au nord-est de Nyagatare. Le secteur compte environ 150 enseignants, répartis dans six écoles primaires et secondaires.

Nous sommes déjà venus dans la région, mardi, rencontrer les directeurs d’écoles du secteur.

La route qui mène, en moto, à Rwimiyaga, est magnifique. J’ai, depuis une semaine, un chauffeur attitré de moto-taxi, Hassan. La quarantaine, marié, père de cinq enfants, Hassan habite la région depuis vingt ans, et m’accompagne dans ces déplacements réguliers aux quatre coins du district…

Trois cyclistes, sur la route de Rwimiyaga, vendredi…

Un peu plus loin, sur le même chemin…

Il y a à peine 20 ans, une grande partie du secteur de Rwimiyaga était une zone de chasse où vivaient encore zèbres, antilopes, hippopotames et girafes. Ces animaux sont maintenant protégés au sein du parc national Akagera, un des joyaux du pays, situé à 30kms au sud-est, à la frontière tanzanienne.

Infos supplémentaires sur le parc Akagera, disponibles à:

http://www.rwanda-direct.com/rwanda-akagera-park/

Sur la route, nous croisons de nombreux troupeaux de boeufs aux longues cornes, les watusis… connus aussi sous le nom de ankole.

Entre Nyagatare et Rwimiyaga, multiples arrêts pour laisser passer les troupeaux…

Gros plan sur les Watusis (famille des zébus). Leurs cornes peuvent atteindre 1m50 de longueur

C’est l’école Gacundezi qui accueille, pour la journée, les enseignants du secteur. Le terrain de l’école, qui surplombe la ville, est immense… La frontière avec l’Ouganda est toute proche, à 20 minutes de route, au nord.

Comme il est difficile de recruter des enseignants rwandais qui s’expriment bien en anglais – langue officielle d’enseignement depuis 2010 – plusieurs professeurs de l’école Gacundezi viennent de l’Ouganda. Leurs relations avec leurs collègues rwandais semblent excellentes.

Avant le début des activités, nous effectuons une petite visite de l’établissement afin de repérer les lieux et d’admirer le paysage… Une jeune femme vient à notre rencontre, son enfant dans les bras…

Une jeune femme, avec son enfant, sur le terrain de l’école Gacundezi…

La tradition, chez les enseignants au Rwanda, est de débuter cette grande journée pédagogique d’octobre… par un match de football qui réunit les représentants des différentes écoles du secteur. Les enseignantes se joignent parfois à l’une des équipes.  Le match est arbitré par l’un des directeurs d’une des écoles.

Rencontre chaudement disputée entre les enseignants du secteur

La réputation de chacun des joueurs est en jeu…

Joueurs et spectateurs se retrouvent, à l’ombre, à la mi-temps… Au loin, derrière les montagnes, direction est, la Tanzanie…

Après le match, à la place des ateliers habituels offerts au Canada, rassemblement général des enseignants, autour d’un buffet, dans la cafétéria de l’école. L’atmosphère est festive. L’année scolaire, qui prend fin le 9 novembre, est pratiquement terminée. La plupart des enseignants préparent maintenant leurs élèves aux examens nationaux qui auront lieu pendant le mois de novembre.

Buffet, composé de riz blanc, de boeuf, et de pommes de terre…

À la fin du repas, 6 enseignants du secteur – un par école – sont officiellement appelés devant leurs collègues, félicités et honorés pour la qualité de leur travail avec les élèves. Ils se sont aussi distingués par leur implication et par leur comportement exemplaire au niveau de l’école et/ou du secteur.

Enseignants réunis vendredi à l’école Gacundezi…

Cérémonie de remise des prix pour les enseignants du secteur

Ces enseignants ont été choisis, dans chacune des écoles, par leurs pairs. Moment émouvant. Après la cérémonie, ces six enseignants se réuniront et choisiront l’un d’entre eux, qui recevra, des mains du chef du secteur, une vache, témoignage ultime (et convoité!) du travail bien fait, de la réussite, et du succès, au Rwanda…

Le directeur de l’école nous demande de dire quelques mots pour clôre la cérémonie…

Deux motos nous attendent ensuite pour nous ramener à Nyagatare. Quelle journée incroyable!

Notre maison, côté cour (immense!), à Nyagatare.

7 réflexions sur “Journée nationale des enseignants à Rwimiyaga

  1. The International Teacher’s Day was NOT CELEBRATED here, in Vancouver, nor mentioned, although we received a fax. We had a union meeting and a lovely ITALIAN ANTIPASTO that AC prepared!!! YUMMY…I am SO impressed by how the teachers were honoured in your community. What a celebration for all of your district; a validation on the importance of teaching.
    Stay healthy and well, Max, on your unchartered journey…

  2. Hello, Max,
    Happy Thanksgiving! I am enjoying your blog and my French is already improving. It looks like you are making a difference in the lives of the community. We miss you. We drank a toast to you at our Thanksgiving lunch today on the Fraser River. Looking forward to reading more about your adventures. Take care of yourself!

  3. Hey Max,
    How are you? Sitting here with D. Really enjoying the photos that you took and your blog.
    We loved the vietnamese restaurant in Paris in the 20th. The food and people in Turkey were fantastic. I really enjoyed Turkey, Paris, Prague, and the Greek Islands.
    We’ve been having great weather here in Vancouver. Also, can’t believe the colorful shirt you were wearing. You have a wonderful smile on your photos. You must be really enjoying yourself over there. Cheers! VERN

  4. Hello, Max I Real thank you and Daniel so much to what you did on teachers’day big up . I also went to MIMULI Sector it was like the same

  5. Salut Max, Compte rendu très vivant, encore une fois. Deux questions très pratiques: 1) Est-ce que ce sont tes piètres qualités de conducteur de moto qui t’ont valu le fait d’avoir maintenant un chauffeur attitré de moto-taxi? 2) Quels sont tes plans à la fin de l’année scolaire? J’imagine que c’est un moment privilégié pour travailler avec les professeurs, faire le bilan de l’année, préparer la suivante.
    Je suis de retour à Montréal après une mission bien remplie en Haïti.
    Porte-toi bien.

    • Bon retour, Alix! Pour la moto, VSO ne nous permet malheureusement pas de conduire un véhicule motorisé avant d’avoir passé au minimum 6 mois sur le terrain… En plus, il y a la question du permis, très compliqué à obtenir… Après la période d’examens, début décembre, les écoles ferment pour un mois, et les professeurs sont en vacances. Je serai en Tanzanie pour 3-4 semaines. Au programme: l’île de Zanzibar et ensuite le nord de la Tanzanie, autour de Arusha et Moshi…

  6. Hello Max, the beauty of the region is amazing, your pictures are awesome! How wonderful to see teachers celebrated and appreciated in such a fashion. Imagine if we could see such appreciation of our teachers in Canada. I am sure we would see a huge change to the numbers of High school drop outs across the country. We give our children to teachers to mould and develop their minds . Our most cherished members of the future and we do not give anywhere near the credit and thanks that teachers deserve. I am humbled and awed by the well earned respect given to the teachers of Nyagatere. Take care , Max.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s