Murabeho (au revoir) Rwanda!

Entouré par les enseignants et l’équipe administrative de l’école Rutukara, dans le district de Nyagatare, province de l’est, au Rwanda, en janvier 2013.

Clôture d’une session de formation à l’école rurale de Burumba, dans le district de Nyagatare, en 2013.

Marchand de canne à sucre dans les rues de Nyagatare, en juillet 2013, quelques jours avant la fin de ma mission de coopération au Rwanda…

enfants nyagatare

Semaine chargée d’émotions…

Je quitte le Rwanda dans quelques heures, après avoir passé les derniers jours à dire au revoir à mes collègues du district de Nyagatare, au personnel de CUSO/VSO basé à Kigali et aux nombreux coopérants – canadiens, hollandais, kenyans, anglais – revus avec plaisir lors de notre conférence annuelle tenue dans la capitale, à la mi-juillet.

Réunion de fin de contrat, en compagnie de Ruth Mbabazi, responsable des programmes en éducation à VSO Rwanda. Kigali, le 26 juillet 2013

J’ai aussi passé les derniers jours à dire au revoir à la ville de Nyagatare. Nyagatare qui a tellement changé depuis mon arrivée, il y a onze mois. La municipalité grandit. Partout, des chantiers, de grands travaux sont en cours afin d’accommoder l’afflux des nouveaux arrivants…

Nyagatare, juillet 2013

Nyagatare, juillet 2013

Un immense chemin de fer est en construction dans la région. Une fois terminée, la voie ferrée reliera Mombassa, au Kenya, à Bujumbura, au Burundi. Le tracé de la ligne passe par Nyagatare, et les employés du district essaient tant bien que mal de planifier le formidable boom économique et démographique que connaîtra la ville, une fois le projet achevé…

maison en construction, Nyagatare

Maison en construction, Nyagatare

J’ai également dit au revoir aux commerçants de Nyagatare qui m’ont si gentiment accueilli depuis la mi-septembre…

John, propriétaire du seul "supermarché" de Nyagatare, qu'on peut voir ci-dessous

John, propriétaire dans la rue principale du seul « supermarché » de Nyagatare, ci-dessous…

magjohn

Claudine, dont la boutique est située à une dizaines de metres de son concurrent

Claudine, autre commerçante, dont la boutique est située à une dizaine de mètres de son concurrent…

claudine2

Josiane, qui gère un petit "dépanneur" dans notre quartier, qu'on peut voir ci-dessous...

Josiane, qui gère le petit commerce,  le « dépanneur » de notre quartier, qu’on peut voir ci-dessous…

Notre quartier, photographié plus tôt cette année... Notre maison est située sur la gauche, dans la zone boisée

Notre quartier, photographié plus tôt cette année… Notre maison, ci-dessous, est située sur la gauche, derrière la zone boisée

Notre maison, côté cour (immense!) à Nyagatare… 3 chambres, une salle de bains… et une cuisine… inexistante…  que nous avons dû, peu à peu, monter et aménager…

Certains adieux ont été plus difficiles….

Avec Aimé par exemple, notre gardien et garçon à tout faire depuis bientôt deux mois… depuis que notre ancien gardien, Théogène, a disparu, fin mai, après trois jours de boisson et d’ivresse, sans laisser d’adresse… Théogène n’est jamais revenu…

Aimé, notre gardien depuis deux mois. Sa carte d'identité indique qu'il a 23 ans... au lieu des 18 ou 19 ans qu'il semble avoir...

Aimé, notre gardien depuis deux mois. Sa carte d’identité indique qu’il a 23 ans…

Célestin, mon fidèle chauffeur de moto, depuis le début du mois de janvier…

Célestin, étudiant le soir, en gestion, à la polytechnique de Nyagatare et, pendant la journée, chauffeur de moto, six jours sur sept...

Célestin étudie aussi la gestion, le soir, à la polytechnique de Nyagatare…

Ibrahim qui tient avec talent, au centre-ville de Nyagatare, une petite boutique de musique et de photographie…

Ibrahim dans sa boutique

Ibrahim dans sa boutique de musique…

Au revoir également aux élèves et aux enseignants des écoles de notre quartier…

En particulier aux professeurs de l’école GS (Groupe Scolaire) Nyagatare, située à quelques centaines de mètres notre maison, professeurs avec qui nous avons beaucoup travaillé cette année…

Éraste, 71 ans, professeur au primaire à l'école GS Nyagatare. C'est lui qui, tous les matins, à 6h, ouvre les grilles de l'école.... Il est aussi souvent l'un des derniers à quitter l'établissement, à 17h.

Éraste, 71 ans, professeur au primaire à l’école GS Nyagatare. Francophone émérite. C’est lui qui, tous les matins, dès 6h, ouvre les grilles de l’école…. Il est aussi souvent l’un des derniers à quitter l’établissement, à 17h.

La cour de recréation, Groupe Scolaire Nyagatare

La cour de récréation, Groupe Scolaire Nyagatare

Olivier, ex-comptable à GS Nyagatare, toujours aimable et souriant, travaille maintenant comme enseignant-libraire...

Olivier, ex-comptable à GS Nyagatare, toujours aimable et souriant, travaille maintenant comme enseignant-libraire…

De gauche à droite, Robert, jeune professeur de langues à GS Nyagatare (swahili, anglais et français) en compagnie de deux collègues, Dominique, professeur au primaire et Damian, mentor en anglais, originaire de l'Ouganda.

De gauche à droite, Robert, jeune professeur de langues à GS Nyagatare (swahili, anglais et français) en compagnie de deux collègues, Dominique, professeur au primaire et Damian, mentor en anglais, originaire de l’Ouganda.

Au revoir, Nyagatare… et merci de m’avoir hébergé pendant onze mois!

La rue principale de Nyagatare, juillet 2013

La rue principale de Nyagatare, juillet 2013

Cela va être difficile de se réhabituer au rythme des grandes villes!  Au bruit. À la pollution. À la circulation automobile surtout, pratiquement inexistante à Nyagatare…

Nyagatare, saison sèche, juillet 2013

Nyagatare, en juillet 2013

ET MAINTENANT?

Mon vol pour Bruxelles et Paris part dans quelques heures…

Je quitte le Rwanda avec des sentiments mitigés.

Très heureux d’être venu, et d’avoir apporté, via CUSO/VSO, ma modeste contribution au développement du pays… Il y a encore tant à faire!

Bonne chance à ma remplaçante, Lesley, directrice d’école, maintenant à la retraite, qui vient d’Angleterre, et qui a signé avec VSO un contrat de deux ans comme Education Leadership Advisor (ELA) à Nyagatare. Lesley sera sur le terrain dans quelques semaines.

Très heureux aussi de rentrer, et de retrouver, en France et au Canada, mes repères, mon anonymat, et une liberté d’expression qui fait cruellement défaut au Rwanda…

Et maintenant?

Après 35 articles écrits depuis le mois de juillet, l’an dernier, je vais me taire… mais pas complètement!

Un nouveau blog est né.

Les articles y seront moins fréquents, les rendez-vous, plus espacés…

Pour tous ceux et celles que cela intéresse, les aventures continuent à: Carnets de voyage ou cliquez ici

Kibuye, juillet 2013

Kibuye, au bord du lac Kivu, juillet 2013

DSC04963 (3)

À bientôt!

Max